Evangile du dimanche

Évangile (Lc 21, 5-19)

En ce temps-là, comme certains disciples de Jésus parlaient du Temple, des belles pierres et des ex-voto qui le décoraient, Jésus leur déclara : « Ce que vous contemplez, des jours viendront où il n’en restera pas pierre sur pierre : tout sera détruit. » Ils lui demandèrent : « Maître, quand cela arrivera-t-il ? Et quel sera le signe que cela est sur le point d’arriver ? » Jésus répondit : « Prenez garde de ne pas vous laisser égarer, car beaucoup viendront sous mon nom, et diront : ‘C’est moi’, ou encore : ‘Le moment est tout proche.’ Ne marchez pas derrière eux ! Quand vous entendrez parler de guerres et de désordres, ne soyez pas terrifiés : il faut que cela arrive d’abord, mais ce ne sera pas aussitôt la fin. » Alors Jésus ajouta : « On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume. Il y aura de grands tremblements de terre et, en divers lieux, des famines et des épidémies ; des phénomènes effrayants surviendront, et de grands signes venus du ciel. Mais avant tout cela, on portera la main sur vous et l’on vous persécutera ; on vous livrera aux synagogues et aux prisons, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à cause de mon nom. Cela vous amènera à rendre témoignage. Mettez-vous donc dans l’esprit que vous n’avez pas à vous préoccuper de votre défense. C’est moi qui vous donnerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront ni résister ni s’opposer. Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos amis, et ils feront mettre à mort certains d’entre vous. Vous serez détestés de tous, à cause de mon nom. Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu. C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie. »

Retour page d’accueil Paroisses Bas Vallespir  ICI

9 réflexions sur « Evangile du dimanche »

  1. A: Le monde s’écroule, mais Jésus nous rassure et nous gardons l’espérance, dans les épreuves présentes ou à venir Il nous donnera « un langage et une sagesse », le langage de l’amour, la sagesse du don, l’engagement dans le service.

  2. N. : Nous n’avons encore rien vu des catastrophes à venir, c’est terrifiant. Témoigner nécessite courage et persévérance, c’est ce que je demande au Seigneur, sans Lui je n’ai pas la force.
    Je veux croire en Toi, Seigneur, garde moi dans la foi.

    En Toi, j’ai mis ma confiance, ô Dieu très saint
    Toi seul es mon espérance et mon soutien
    C’est pourquoi je ne crains rien
    J’ai foi en Toi ô Dieu très saint.

  3. M.J. : « Ne vous effrayez pas », « C’est par votre constance que vous sauverez vos vies ! ».
    Vivre les petites épreuves quotidiennes sans s’inquiéter, en restant fermement accroché à Jésus qui est toujours présent, c’est ce qui nous rapproche du Ciel.

  4. H. : Jésus nous met en garde contre le danger d’être attiré par le merveilleux avec les faux prophètes, et lorsque des catastrophes arriveront ne pas nous effrayer mais toujours garder le cap en nous fiant à la Parole, ne pas avoir peur et persévérer dans le témoignage.

  5. M.T. : Dans toutes les épreuves de la vie, je prie le Seigneur de me donner la confiance, de ne jamais lâcher Sa main pour avancer, avoir l’espérance de la vie éternelle et d’être un jour face à face avec notre Dieu.

  6. A.M. : « C’est par votre constance que vous sauverez vos vies ! », rester debout coûte que coûte, « vous n’avez pas à préparer d’avance », Dieu envoie tous les jours des grâces, je suis confiante ,Il est toujours là devant moi.

  7. Joël : Jésus est en route pour Jérusalem avec ceux des disciples qui le suivent encore, Jésus leur annonce la destruction du Temple qui est si important pour eux.
    « Ne vous effrayez pas », Jésus affirme sa présence , Il est là pour chacun de nous. La « collapsologie » actuelle ne doit pas nous faire perdre l’espérance, Jésus nous avertit : attention aux faux prophètes seul le Père connait le jour, pas même le fils…

Laisser un commentaire